Serveur : le métier où l'on recrute

Pôle Emploi publie une enquête sur les besoins en main-d’œuvre des entreprises (BMO). Dans le top 10 des métiers les plus recherchés par les employeurs, les serveurs !

L’enquête besoin en main-d’œuvre des entreprises (BMO) lancée par Pôle Emploi vient de livrer son analyse sur les opportunités de recrutement. Dans le top 10 des métiers les plus recherchés par les employeurs, les serveurs de cafés et de restaurants figure en 3e position. Juste derrière les salariés de la viticulture et de l’arboriculture (1er place) et les agents d’entretien de locaux. Il faut noter que les aides et apprentis de cuisine-employés polyvalents de la restauration arrivent en 4e position.
 
Dans le détail, Pôle Emploi évalue à près de 80 000 projets de recrutement de serveurs et un peu plus de 73 000 en ce qui concerne les apprentis et les aides. On constate toutefois une inversion, hors saison, où les aides et apprentis se hissent à la 3ème position et les serveurs se glissant en 8e position. Selon cette même enquête, le nombre de projet d’embauche de salariés en ce qui concerne le secteur de l’hébergement et de la restauration avoisine les 242 000 postes.
 
Connaître les secteurs qui embauchent
Il faut savoir que sur près de 2 millions de projets recensés par Pôle Emploi, plus de la moitié (58 %) vise des emplois durables. L’analyse révèle également une nette évolution des projets de recrutements non saisonniers (+10,6 %) et une progression d’embauche dans de très petites entreprises (de 1 à 4 salariés) avec une augmentation de +14 % ; sachant que ces structures représentent 45,9 % des projets d’embauche.
Quant aux zones de recrutement les plus actives, elles se situent dans les grandes métropoles, l’arc atlantique et le Sud-Est.
 
L’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » permet une connaissance approfondie sur marché du travail. Chaque année, Pôle Emploi adresse ainsi un questionnaire à plus de 1,6 million d’établissements avec pour objectif d’appréhender leurs besoins en recrutement (par secteur d’activité et par bassin). Il est ainsi possible d’anticiper les difficultés de recrutement, d’améliorer l’orientation des demandeurs d’emplois vers des formations porteuses et d’informer les demandeurs d’emploi sur l’évolution du marché du travail.
×

Faites-vous rappeler

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire en ligne, ou voulez simplement des renseignements, laissez-nous votre nom et votre numéro de téléphone, et nous vous rappelerons dans les plus brefs délais.

×

Faites-vous rappeler

Fermer