Quelles conditions d’utilisations du logo « Fait maison » ?

Si l’expression « fait maison » est assez courante dans la langue française, en restauration elle regroupe des conditions strictes. En effet, ce logo doit signaler uniquement les plats qui sont cuisinés sur place, et ce à partir de produits bruts ou traditionnels

Logo Fait MaisonCe logo permet ainsi de signaler aux clients que les plats ne sont ni issus de grandes surfaces, ni de grossistes.

 

Cette information concernant le « fait maison » s’impose :

- A la restauration traditionnelle,

- A la restauration de chaîne,

- A la restauration rapide,

- A la vente de plats à importer.

 

Seule la restauration collective n’est pas concernée. Attention, les restaurateurs qui ne respectent pas les règles d’affichage et les conditions rassemblées pour pouvoir utilisé cette mention peuvent être sanctionnés, soit pour tromperie, soit pour publicité mensongère.

 

Pour pouvoir utiliser cette mention, il n’existe en réalité aucune mesure de certification ou de labélisation. Il n’y a pas non plus de contrôle ou d’examen de passage. Cela relève uniquement d’un dispositif d’information que vous adressez à vos clients.

 

Pour être considéré comme un plat « fait maison », ce dernier doit être cuisiné (ou transformé) sur place, dans le même local où se fait le service. Cela exclu donc les plats préparés par une cuisine centrale. Il existe une exception pour les Food Truck ou encore pour les vendeurs ambulent.

 

Les plats « fait maison » doivent donc également être cuisinés à partir de produits considérés comme bruts, c’est-à-dire crus. Les fruits et légumes quant à eux doivent être frais. L’ajout d’additif n’est pas autorisé.

 

Certaines exceptions existent, c’est le cas pour des produits qui ont été transformés mais qui servent d’ingrédients pour les plats « fait maison », ce sont : la charcuterie, les fromages, le pain, les légumes et fruits secs, les céréales, les condiments, des chocolats, des vins, des sauces. Cependant, les plats composés exclusivement de ces ingrédients ne pourront pas être considérés comme « fait maison ».  

 

Concernant l’affichage, il est assez libre. C’est le restaurateur qui décide de l’emplacement, la seule condition c’est qu’il soit visible par la clientèle. Le logo peut également être apposé à côté des plats « fait maison » sur la carte.

 

Vous l’aurez compris, cette mention n’est pas si contraignante que cela, mais elle peut faire la différence et permettre d’attirer une certaine clientèle. A vous de jouer !

×

Faites-vous rappeler

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire en ligne, ou voulez simplement des renseignements, laissez-nous votre nom et votre numéro de téléphone, et nous vous rappelerons dans les plus brefs délais.

×

Faites-vous rappeler

Fermer