Les Foufounes électriques : du hard pur jus à Montréal

Une institution à Montréal.

Voilà trente-trois ans que les Foufounes électriques, le temple de la musique underground fait monter la températures des nuits québécoises. Difficile de ne pas tenter l'expérience lors d'un séjour pour découvrir cet établissement pas comme les autres sur la rue Sainte-Catherine, qui se décline en bar/discothèque-galerie d'art-salle de concert. 

A l'intérieur, la décoration est dans un total look industriel. Ambiance tamisée, murs de briques, tables de billard et baby foot : le ton est donné.

 

" Le sirop d'érable de l'underground" 

Coté musique, on va être très honnête, c'est du brut, du dur, de la zique de musclé/tatoué. ce n'est pas dit que la soirée ne vrille pas en pogo géant. ici la culture underground règne depuis la création en 1983. Du punk au new-wave en passant par le gothique, les "foufs" est un incontournable de la vie nocturne. L'adresse n'est d'ailleurs pas inconnue des Européens. Pour certains Français, belge ou suisse, " les Foufounes, c'est un peu le sirop d'érable de l'underground québécois " relève Marianne Palardy, une étudiante de l'université du Québec à Montréal qui a consacré son mémoire de maîtrise en sociologie aux Foufounes électriques. 

Vous vous demandez certainement quelle est la véritable signification de "foufoune" ? En québécois, il s'agit purement et simplement des ... fesses. 

Vous voulez trouver l'un des dix meilleurs bars du monde, c'est par ici http://bit.ly/2f6NPNj

www.foufouneselectriques.com/

×

Faites-vous rappeler

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire en ligne, ou voulez simplement des renseignements, laissez-nous votre nom et votre numéro de téléphone, et nous vous rappelerons dans les plus brefs délais.

×

Faites-vous rappeler

Fermer