Le temps des cerises ... sous contrôle renforcé

Les cerises risquent d'être rares cette année sur les étals et dans les restaurants...

La faute notamment à un insecticide désormais interdit et jusqu'à présent utilisé par de nombreux producteurs (non bio) contre un insecte ravageur capable de décimer tout un verger.

L'arrêté du 21 avril 2016 suspend l'importation et la mise sur le marché en France de cerises en provenance d'Etats membres ou de pays tiers où l'utilisation de produits phytopharmaceutiques contenant la substance active diméthoate est autorisée en traitement des cerisiers. Cette mesure vise à protéger les consommateurs de risques liés à la consommation de cerises ainsi traitées.

Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du gouvernement, a déclenché une clause de sauvegarde nationale pour interdire la commercialisation en France de cerises provenant de pays où le Diméthoate est encore utilisé.

Dès le mois de février 2016, l’ANSES a retiré l’autorisation de mise sur la marché d'un insecticide contenant du diméthoate et fréquemment utilisé pour le traitement des cerisiers dans la lutte contre une mouheron qui pond ses œufs au milieu des fruits ; l’entreprise en charge de la commercialisation de la préparation n’ayant pas apporté aux autorités sanitaires les données permettant d’écarter tout risque de toxicité.

×

Faites-vous rappeler

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire en ligne, ou voulez simplement des renseignements, laissez-nous votre nom et votre numéro de téléphone, et nous vous rappelerons dans les plus brefs délais.

×

Faites-vous rappeler