L’Open bar : une pratique interdite depuis 2010

L’Open bar, c’est le principe de proposer à des clients un forfait à payer qui leur permettrait d’accéder à une consommation de boissons alcoolisées à volonté...

 
Parfois, les établissements proposent même des Open bar gratuits, mais ils sont en fait dans l’illégalité. En effet depuis 2010, l’article L.3322-9 du code de la santé publique a tranché et a interdit la pratique de l’Open bar, suite à de nombreux accidents liés à une surconsommation d’alcool (notamment chez les jeunes). 

 
Seules deux situations font exceptions : les fêtes ou foires traditionnelles déclarées, où les dégustations en vue d’une vente. Les bars et les discothèques n’ont donc plus le droit de proposer ce genre de soirée. 

Le non-respect de cette loi est considéré comme un délit, et l’amende en cas de fraude est de 7 500€. De plus, les responsables de l’établissement sont susceptibles de se faire suspendre (voir même annuler) leurs licences pour une durée d’un an ou plus. En cas de récidive, la peine encourue est d’un an d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende. 
×

Faites-vous rappeler

Si vous ne souhaitez pas vous inscrire en ligne, ou voulez simplement des renseignements, laissez-nous votre nom et votre numéro de téléphone, et nous vous rappelerons dans les plus brefs délais.

×

Faites-vous rappeler

Fermer